Des loyers plus élevés couplés à une fiscalité plus intéressante assurent généralement une meilleure rentabilité en location meublée par rapport à la location nue. Quels sont les régimes fiscaux en location meublée et comment payer le moins d’impôt voire aucun impôts sur vos revenus locatifs ?

Les régimes d’imposition en location meublée

En location meublée, vous avez le choix entre deux régimes d’imposition pour déclarer vos revenus locatifs : le régime micro-BIC et le régime réel simplifié.

Le régime micro-BIC

Ce régime consiste à déclarer le montant total de vos recettes sur l’année, charges comprises. L’administration fiscale applique ensuite un abattement forfaitaire de 50%, et vous impose sur les 50 % restants, en fonction de votre barême d’imposition de l’Impôt sur le revenu. Ce régime est très simple à mettre en place, mais souvent beaucoup moins avantageux que le régime réel.

Le régime réel simplifié

Un peu plus complexe, ce régime consiste à déclarer le montant total de vos recettes (charges comprises), diminué des charges et amortissements liés au bien. Vous obtenez ainsi un bénéfice imposable faible, voire nul. Dans 85 % des cas, ce régime est le plus avantageux et vous permet de réaliser d’importantes économies d’impôt.
Voici une liste non exhaustive des charges déductibles, si payés l’année de déclaration :

  • frais de notaire
  • frais d’agence
  • frais de dossier du prêt
  • mobilier et équipements
  • travaux
  • assurance du bien
  • taxe foncière
  • charges de copropriété
  • téléphone, internet
  • électricité
  • honoraires de gestion locative
  • intérêts d’emprunt et assurance du prêt
  • amortissement du bien

Afin de connaître le régime le plus favorable dans votre situation, veuillez copier coller ce lien pour effectuer une simulation gratuite : http://www.jedeclaremonmeuble.com/simulateur/

Les démarches administratives au régime réel

Voici les 3 petites étapes à suivre dans le cadre de la déclaration au régime réel :

1)   Envoi du formulaire P0i de déclaration de début d’activité, pour obtenir votre numéro SIRET

2)   Envoi de la liasse fiscale (Cerfa 2031-2033) à votre Service des Impôts des Entreprises. Cette déclaration doit être télétransmise début mai tous les ans.

3)   Report du résultat obtenu sur la liasse sur le feuillet complémentaire (2042 C Pro), rattaché à votre déclaration de revenus (2042).

Pour en savoir plus…

Si vous souhaitez plus d’informations sur la fiscalité des locations meublées, dévouvrez le site jedeclaremonmeuble.com (https://coupfranc.fr/immobilier/jedeclaremonmeuble/), la référence pour vous accompagner dans vos déclarations fiscales.

Leave a comment