Loueur en meublé : Comment optimiser sa déclaration de revenus ?

Des loyers plus élevés couplés à une fiscalité plus intéressante assurent généralement une meilleure rentabilité en location meublée par rapport à la location nue. Quels sont les régimes fiscaux en location meublée et comment payer le moins d’impôt voire aucun impôts sur vos revenus locatifs ?

Calcul des revenus
Tenir les comptes: la partie souvent la plus pénible du travail du propriétaire bailleur

Les régimes d’imposition en location meublée

En location meublée, vous avez le choix entre deux régimes d’imposition pour déclarer vos revenus locatifs : le régime micro-BIC et le régime réel simplifié.

Le régime micro-BIC

Ce régime consiste à déclarer le montant total de vos recettes sur l’année, charges comprises. L’administration fiscale applique ensuite un abattement forfaitaire de 50%, et vous impose sur les 50 % restants, en fonction de votre barême d’imposition de l’Impôt sur le revenu. Ce régime est très simple à mettre en place, mais souvent beaucoup moins avantageux que le régime réel.

Le régime réel simplifié

Un peu plus complexe, ce régime consiste à déclarer le montant total de vos recettes (charges comprises), diminué des charges et amortissements liés au bien. Vous obtenez ainsi un bénéfice imposable faible, voire nul. Dans 85 % des cas, ce régime est le plus avantageux et vous permet de réaliser d’importantes économies d’impôt.
Voici une liste non exhaustive des charges déductibles, si payés l’année de déclaration :

  • frais de notaire
  • frais d’agence
  • frais de dossier du prêt
  • mobilier et équipements
  • travaux
  • assurance du bien
  • taxe foncière
  • charges de copropriété
  • téléphone, internet
  • électricité
  • honoraires de gestion locative
  • intérêts d’emprunt et assurance du prêt
  • amortissement du bien

Afin de connaître le régime le plus favorable dans votre situation, veuillez copier coller ce lien pour effectuer une simulation gratuite : http://www.jedeclaremonmeuble.com/simulateur/

Les démarches administratives au régime réel

Voici les 3 petites étapes à suivre dans le cadre de la déclaration au régime réel :

1)   Envoi du formulaire P0i de déclaration de début d’activité, pour obtenir votre numéro SIRET

2)   Envoi de la liasse fiscale (Cerfa 2031-2033) à votre Service des Impôts des Entreprises. Cette déclaration doit être télétransmise début mai tous les ans.

3)   Report du résultat obtenu sur la liasse sur le feuillet complémentaire (2042 C Pro), rattaché à votre déclaration de revenus (2042).

Pour en savoir plus…

Si vous souhaitez plus d’informations sur la fiscalité des locations meublées, dévouvrez le site jedeclaremonmeuble.com (https://coupfranc.fr/immobilier/jedeclaremonmeuble/), la référence pour vous accompagner dans vos déclarations fiscales.