Contrat de location non meublé : modèle PDF gratuit à télécharger

Contrat de location non-meubléTéléchargez un modèle gratuit de contrat de location non-meublé, actualisé aux dernières réglementations 2020 - Loi Alur.
Je télécharge PDF

La location d’un logement non meublé est régie par des droits et obligations fixés au propriétaire et au locataire que l’on retrouve dans le contrat de location. Ce contrat doit être rempli avec précaution pour assurer une bonne entente entre bailleur et locataire et éviter les mauvaises surprises.


Contrat de location non meublé gratuit à télécharger

Le contrat de location non meublé est soumis aux normes de la loi Alur, il est pour cela conseillé de télécharger un modèle gratuit conforme juridiquement (normes 2020, loi Alur) et l’imprimer.

contrat de location non meublé pdf
Modèle de contrat de location non meublé - PDF (normes 2020, loi Alur)

Contrat de location non meublé PDF

Il est obligatoire d’utiliser un contrat de location non meublé dans le cadre de la location d’un logement vide. Ce contrat ci-dessous est valable juridiquement (normes 2020, loi Alur) et prêt à imprimer :

Je télécharge un contrat de location non meublé PDF

Contrat de location non meublé word

Il est également possible de télécharger une version Word pour le remplir directement depuis son ordinateur ou sa tablette :

Je télécharge un contrat de location non meublé Word

Comment faire un contrat de location non meublé ?

Avant de remplir le contrat de location non meublé, le locataire et le bailleur doivent absolument vérifier ses termes et les clauses qu’il comporte.

contrat de location non meublé

Contrat de location : loi n°89-462 du 6 juillet 1989

La loi n°89-462 du 6 juillet 1989 traite de l’amélioration des rapports entre locataire et propriétaire. Pour de bonnes relations, ceux-ci ne doivent avoir aucun doute sur les termes du contrat et ce qu’il contient. La loi définit donc les informations obligatoires qui doivent figurer sur le contrat de location.

  • Les mentions obligatoires du contrat de location non meublé
  • Le nom complet du bailleur et son adresse (ou son siège social dans le cas d’une agence immobilière) ;
  • La date de prise d'effet ;
  • La durée du bail ;
  • Le montant du loyer, ses conditions de paiement et sur quelles règles se basera l’éventuelle révision ;
  • Le cas échéant, le montant du dépôt de garantie ;
  • La description du logement, la mention de sa surface habitable et sa destination ;
  • Les locaux et équipements privatifs dont seul le locataire peut se servir et, si cela est pertinent, l'énumération des parties, et tout équipement de l'immeuble auxquels le locataire peut accéder ;
  • Le cas échéant, la mention des équipements permettant l’accès aux TIC (technologies de l’information et de la communication : internet, câble TNT, etc.) ;
  • La date de paiement et le montant du dernier loyer réglé par le locataire précédent (si celui-ci a quitté le logement dans les dix-huit mois précédant la signature du contrat de location) ;
  • Le cas échéant, les travaux effectués dans la location ainsi que leur coût depuis la fin du dernier contrat de location ou du dernier renouvellement du contrat de location ;
  • La signature des deux parties.

En cas de défaut d’information sur la surface habitable du logement ou sur le dernier loyer réglé par le locataire précédent, le locataire peut exiger du bailleur qu'il rajoute ces informations dans le contrat. Il doit envoyer une mise en demeure dans un délai d’un mois à compter de la prise d’effet de la location. Si le propriétaire ne répond pas durant ce délai (ou refuse), le locataire dispose de 3 mois à partir de la mise en demeure pour saisir la juridiction compétente et ainsi avoir une baisse du montant du loyer.

Réclamations du bailleur Le bailleur ne peut se prévaloir de l’absence d’une mention obligatoire dans le contrat de location. Pour être assuré de n’oublier aucune information, mieux vaut télécharger un contrat déjà conformes aux normes de la loi :
Contrat de location non meublé PDF

Les annexes du contrat de location vide

contrat de location non meublé

Une fois le contrat de location non meublé dûment rempli, il est obligatoire d’y annexer certains documents :

 

 

Les clauses abusives du contrat de bail non meublé

Le contrat de location est un document assez long, mais le locataire a tout intérêt à prendre le temps de le lire intégralement avant de le signer. Il ne faut pas prendre ce document à la légère car il peut arriver qu’il contienne des clauses pour lesquelles le locataire est en désaccord, voire des clauses abusives.

Pour protéger le locataire, la loi a dressé une liste des clauses “réputées non écrites”. Pour tout contrat signé, reconduit ou renouvelé après le 27 mars 2014, les clauses ci-dessous sont interdites (liste exhaustive sur service-public.fr).

 

📜 A propos du contrat de location

Le bailleur ne peut imposer un contrat de location d’équipements au locataire ni baisser ou supprimer les prestations prévues dans le contrat sans contreparties équivalentes.

🏡 Vie dans le logement

Il est important de comprendre que le locataire est chez lui dans le logement. Il est illégal :

  • D’interdire au locataire d’y pratiquer une activité syndicale, politique, confessionnelle ou associative ;
  • D’interdire au locataire d’héberger provisoirement des personnes chez lui.

💸 Modalités de paiement

Il est interdit :

  • D’ajouter des frais en plus du loyer et des charges ;
  • D’imposer le prélèvement automatique comme mode de paiement ;
  • D’imposer la facturation de l'état des lieux de sortie au locataire ;
  • D’engager le locataire à des remboursements de réparations locatives sur la seule base d’une estimation du bailleur.

🧾 Assurance habitation

Il est interdit d’imposer le choix de l’assurance habitation.

🔥 Dégradations

Il est interdit :

  • De prévoir la responsabilité de l’ensemble des locataires s’il y a dégradation d’un élément commun de la location.
  • D’exonérer systématiquement le propriétaire des dégradations locatives ou d’en rendre systématiquement le locataire responsable.

🧑🏾‍🤝‍🧑🏼 Visite du logement pour location prochaine ou vente

Une clause prévoyant des visites du logement les jours fériés ou plus de 2h par jour ouvrable est strictement interdite.

🛠 Travaux

Le propriétaire doit céder une baisse de loyer proportionnelle à la durée des travaux lorsque ceux-ci dépassent 21 jours.
Il est illégal d’interdire au locataire de réclamer cette baisse de loyer.

📄 Résiliation du contrat non meublé

Une clause cédant la résiliation au propriétaire avec une ordonnance de référé sans laisser la possibilité au locataire de s’opposer à la résiliation est interdite.

Se renseigner sur la validité d’une clauseIl y a toujours possibilité pour le locataire (ou le bailleur) de contacter l’Adil de son département pour demander à vérifier la valeur d’une clause, et ce gratuitement.

Prolongation du bail d’habitation

La prolongation du bail d’habitation est plus ou moins automatique. Pour prolonger le contrat de location, il y a deux possibilités :

  1. La reconduction tacite du contrat : le contrat est prolongé automatiquement pour 3 ans supplémentaires (ou 6 ans si le propriétaire est une personne morale). Aucune clause de révision du loyer n’est prévue donc le propriétaire n’a rien à faire.
  2. Le renouvellement du contrat : le bailleur ou le locataire souhaitent prolonger le contrat de location mais apporter une modification. Un avenant au bail doit être rédigé et joint au contrat de bail initial.

Dans le cadre d’un renouvellement de contrat, il s’agit le plus souvent d’une hausse du montant du loyer. Pour cela, une clause de révision du loyer est prévue dans le contrat de location : la hausse du loyer ne peut excéder la variation de l’IRL (Indice de référence des loyers). On réalise donc un calcul précis pour évaluer la hausse.

Les modalités du renouvellement de contrat :
Le bailleur réalise une demande de renouvellement au moins 6 mois avant la fin du contrat en envoyant une lettre recommandée avec avis de réception. Si le locataire souhaite prolonger sa location mais modifier les termes du contrat, il ne s’agit plus d’un renouvellement : les deux parties doivent signer un nouveau contrat. Le locataire doit adresser au bailleur son congé avec offre de renouvellement 3 mois avant la fin du contrat.

Clause de renouvellement interditeUne clause prévoyant le renouvellement ou la reconduction automatique du bail pour une durée inférieure à 3 ans (ou 6 ans si le propriétaire est une personne morale) est strictement interdite.

Cas particulier : le bail étudiant non meublé

logement étudiant

Il n’existe pas de contrat de bail étudiant non meublé.

En effet, si les étudiants ont la possibilité de contracter un bail étudiant meublé d’une période de 9 mois, il n’existe pas de contrat similaire dans le cadre d’une location non meublée. Un étudiant qui souhaite louer un logement non meublé devra utiliser un contrat de location classique d’une durée minimale de 3 ans.

Ce contrat doit également respecter les normes de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 pour être valable. Pour être certain d’utiliser un contrat avec une valeur juridique, téléchargez un modèle de contrat de location aux normes 2020 :

Je télécharge un contrat de location non meublé PDF

Résiliation d'un contrat de location

Si le locataire et le propriétaire ne souhaitent pas reconduire ou renouveler le contrat de location, il est possible de le résilier, sous certaines conditions.

Comment résilier un contrat de location ?

La résiliation du contrat de location est plus ou moins aisée selon la partie :

  • Le locataire peut résilier son contrat de location non meublé à tout moment. Il doit donner son préavis au moins 3 mois avant son départ, bien que celui-ci puisse être abaissé à 1 mois selon certains cas, comme par exemple si le logement se situe en zone tendue. A noter que dans une colocation, le congé donné par un habitant ne concerne pas les autres occupants.
  • Le propriétaire ne peut résilier le contrat de location qu’à échéance du bail, sauf en cas de clauses résolutoires.

Le bailleur peut donner congé au locataire à la fin du bail pour 3 raisons :

  1. Il souhaite vendre l’appartement. Le propriétaire doit envoyer son préavis au moins 6 mois avant la date de fin du contrat de location non meublé.
  2. Il souhaite reprendre le logement pour en faire son logement principal ou pour loger un parent proche.
  3. Pour motif légitime et sérieux signifiant que le locataire ne remplit pas l’une de ses obligations (impayés, nuisances sonores, etc.).

En cas de préavis de congé du propriétaire Le locataire peut libérer les lieux avant la fin du bail mais il est en droit de rester jusqu’à la fin (cela ne vaut pas résiliation).

Lettre de résiliation de contrat de location

lettre de résiliation

Afin de résilier le contrat de location, le bailleur (ou locataire) doit envoyer une lettre pour informer l'autre partie de son intention. Deux cas de figure :

  1. Le locataire souhaite résilier son bail
    Le locataire doit adresser au propriétaire une lettre accusant réception de la résiliation du bail d’habitation. Le contenu exact de cette lettre n’est pas édicté par la loi. Il vaut mieux, lors de sa rédaction, préciser la date d’effet du congé et son motif en cas de préavis d’un mois.
  2. Le bailleur souhaite résilier son bail (à échéance)
    Le contenu de la lettre de congé est cette fois-ci encadré par la loi et varie selon le congé que le propriétaire donne à son locataire. L’idée est que le propriétaire doit justifier sa demande de congé précisément. Il convient de respecter les critères définis par loi pour que la lettre de résiliation du bail soit valable.

Retard d'envoiSi la lettre de congé parvient au locataire en retard (moins de 6 mois avant la fin du bail), le congé n’est pas valable.

Clause résolutoire du bail d’habitation

Il est possible pour le propriétaire de résilier un contrat de location non meublé pendant le bail. Pour cela, des clauses résolutoires doivent être inscrites dans le contrat de bail. Ce n’est qu’en cas de non respect d’une de ces clauses que le propriétaire peut donner congé au locataire pendant le bail, et non à échéance.

Les clauses résolutoires valables sont :

  • Le non-règlement du loyer, des charges, ou du dépôt de garantie. La clause ne prend effet que deux mois après le commandement de payer envoyé par le propriétaire.
  • La non-souscription d’une assurance d’habitation. La résiliation ne prend effet qu’un mois après la mise en demeure du locataire.
  • Le non-respect de l’obligation d’utiliser les locaux loués calmement (tapage nocturne ou diurne, et troubles de voisinage). Le propriétaire doit alors porter l’affaire en justice. Les troubles de voisinage seront alors constatés en “décision de justice passée en force de chose jugée”.

Absence de clause résolutoire Sans la présence de ces clauses dans le contrat de location, le propriétaire ne peut pas résilier le contrat pendant la durée du bail. Il est donc très important d’utiliser un contrat de location non meublé incluant les différentes clauses résolutoires :
Contrat de location avec clauses résolutoires PDF

FAQ

Contrat de location vide

Le contrat de location vide, aussi appelé contrat de location non meublé, est indispensable pour la location d’un appartement, d’une maison, ou encore d’un studio non meublé. Il est soumis à des normes fixées par la loi Alur. Ainsi, il est conseillé de télécharger un modèle gratuit, conforme aux normes en vigueur (2020, loi Alur) :

Je télécharge un contrat de location vide PDF

Comment remplir un contrat de location non meublé ?

Pour remplir un contrat de location non meublé, il faut :

  1. Inscrire l’ensemble des informations obligatoires ;
  2. Lire l’ensemble du contrat et vérifier la validité des clauses (notamment abusives et résolutoires) ;
  3. Annexer les diagnostics techniques, la notice d’information des droits et devoirs des deux parties, les états des lieux (entrée et sortie), ainsi que les modalités d’accès à internet et à la télévision ;
  4. Signer le document.

Téléchargez un modèle de contrat de location gratuit pour logement non meublé, aux normes de la loi Alur (2020) :

Contrat de location non meublé PDF

La signature d’un contrat de location est-elle obligatoire ?

Le contrat de location doit être signé par le bailleur ainsi que le locataire.
Si les locataires sont mariés, la signature d’un seul des deux suffit. En revanche, si les propriétaires bailleurs sont mariés, l’un ou l’autre peut signer si et seulement si le bien appartient au deux époux. Sinon, c’est à l’époux propriétaire du bien de signer.

Acheter un contrat de location non meublé

Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’est pas nécessaire d’acheter un modèle de contrat de location non meublé pour s’assurer qu’il est conforme juridiquement. Le modèle ci-dessous est totalement gratuit et actualisé aux normes de la loi Alur. Il contient l’ensemble des clauses résolutoires nécessaires au propriétaire et est prêt à imprimer.

Contrat de location non meublé PDF

Actualisé le