Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

01 86 26 53 41 Rappel Gratuit

Aide Mobili Jeune - Comment en bénéficier ?

L’aide au logement MOBILI-JEUNE réservée aux apprentis de moins 30 ans est une subvention qui est souvent oubliée de ceux-ci. Dommage, car elle permet d'amortir le coût du loyer tout en restant complémentaire à d’autres aides. Dans cet article sont expliqués les avantages de l'aide mobili-jeune et surtout comment s'en sortir au milieu de toutes les démarches dues à l'emménagement (signature du contrat de bail, état des lieux, inventaire...).

Logo Mobili-Jeune

L'aide Mobili-jeune : tout savoir

Qu’est-ce que l’aide Mobili-Jeune ?

L’aide Mobili jeune est une aide personnalisée réservée aux jeunes de moins de 30 ans en formation en alternance dans une entreprise du secteur privé, non agricole. Elle permet de réduire le montant de votre loyer, ce qui peut permettre aux bénéficiaires de s’installer proche de leur lieux de travail ou de formation.

Quels en sont les avantages ?

Cette aide au logement permet d’alléger la quittance de loyer ou de la redevance. Cette subvention a aussi l’avantage de perdurer en cas de changement de situation. Que ce soit un changement de logement, d’entreprise ou de formation.

Quel est l'avantage pour les propriétaires ?

Grâce à l'aide Mobili-Jeune, les étudiants et jeunes travailleurs accèdent plus facilement au logement. En effet, Action Logement prenant en charge une partie du loyer, ces jeunes ont la possibilité de louer un logement dont le loyer était trop élevé.

Les propriétaires y trouvent également leur compte, ils savent que chaque mois, le locataire sera aidé pour Action Logement ce qui réduit les risques d'impayés. Bien sûr comme pour toutes les locations, le bailleur peut souscrire à une assurance loyer impayé ou demander un dépôt de garantie (caution) qu'il rend au locataire une fois l'état des lieux de sortie effectué.

Comment obtenir l'aide Mobili-Jeune ?

Qui peut en Bénéficier ?

Fille ok

Pour pouvoir bénéficier de cette subvention, il vous faudra réunir plusieurs conditions nécessaires :

  • Avoir moins de 30 ans ;
  • Être en formation d’alternance via un contrat d’apprentissage ou de contrat de professionnalisation ;
  • Être salarié dans une entreprise du secteur privé et non agricole ;
  • Vous êtes locataire ou colocataire durant votre formation ;
  • Vous ne devez pas être titulaire d’un dossier MOBILI-JEUNE en cours chez Action Logement ;
  • Votre salaire mensuel brut doit être inférieur ou égal à 100% du SMIC ;
  • Votre demande doit être déposée 3 mois avant la date du début de votre formation.

Il faut savoir que l'offre Mobili-Jeune peut-être demandée quel que soit le type de contrat de location (location meublée ou vide). Dans bien des cas, le locataire qui bénéficie de l'aide Mobili Jeune est également éligible au bail mobilité. Ce nouveau contrat permet de louer un bien immobilier pour une durée allant de 1 à 10 mois.

Quand effectuer les démarches ?

Pour effectuer cette demande d’aide au logement il vous faudra : le faire la veille de votre trentième anniversaire. L’adresser avant le début de votre formation ou au plus tard 6 mois à compter du démarrage de celle-ci. Si la formation dure plusieurs années, la date de début pourra être celle de démarrage de l’une d’entre elles. Ainsi, l’aide sera versée pour l’année de formation restante.

Combien peut-on obtenir et ce pendant combien de temps ?

L’aide MOBILI-JEUNE prend partiellement en charge une partie du loyer. Cette redevance sera appliquée dans une certaine limite :

  • 10 € Minimum ;
  • 100 € Maximum.

Le calcul est effectué sur le montant du loyer après déduction de l'aide personnalisée au logement (APL) ou de l'allocation de logement sociale (ALS). Un premier versement sera effectué dès la réception du dossier complet. Lors de celui-ci, vous pourrez percevoir en une fois jusqu’à 6 mois de loyer. La durée de l’obtention de cette subvention est égale à la période de formation en alternance. Elle est versée tous les 6 mois (soit 2 versements par an).

Peut-on la cumuler avec d’autres aides ?

En effet, l’aide MOBILI-JEUNE peut se cumuler avec d’autres aides :

  • Garantie Visale ;
  • L’avance Loca-Pass ;
  • Aide prioritaire au logement APL ;
  • Allocation de logement sociale ALS.

CVEC 2020 : dois-je payer la Contribution vie étudiante et de campus ?

Qu'est-ce que la CVEC ?

L'attestation d'acquittement de la CVEC est à fournir obligatoirement si on veut s'inscrire dans un établissement d'enseignement supérieur. Il faut donc s'en acquitter si l'on est assujetti, ou la demander si on en est exonéré.

La démarche doit être effectuée avant de s'inscrire dans son établissement, depuis cette page. Pour l'année scolaire 2019/2020, son montant est de 91 €. Cette contribution est collectée par le CROUS et sert à financer les centres de santé universitaires, les aides sociales étudiantes, les associations, le sport, la culture et l'aménagement du campus.

Qui doit payer la CVEC ?

Les étudiants qui doivent payer la CVEC :

  • Les étudiants dans un établissement d'enseignement supérieur ;
  • Les étudiants en classe préparatoire ;
  • Les alternants en contrat d'apprentissage (qui relève de la formation initiale) ;
  • Les boursiers du gouvernement français (BGF) ;
  • Les boursiers d’un gouvernement étranger (BGE) ;
  • Les boursiers de structures privées.

Il existe pourtant plusieurs cas particuliers qui justifient de ne pas payer la CVEC.

  • Les étudiants qui sont exonérés :
  • En BTS ;
  • En DMA ;
  • En formations comptables ;
  • En échange international ;
  • Les alternants en contrat de professionnalisation (formation continue) ;
  • Les boursiers de critères CROUS ;
  • Les boursiers de critères régions ;
  • Les réfugiés et demandeurs d'asile.