Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

01 86 26 53 41 Rappel Gratuit

Garantie loyers impayés : comparatif des meilleures GLI

La principale peur des propriétaires qui louent leurs logements c’est le risque d’impayé par des locataires. Ainsi, même si le phénomène reste marginal, on dénombre près de 450 000 procédures en cours devant les tribunaux. Heureusement, une solution existe pour les bailleurs : la GLI (garantie loyers impayés) C’est une garantie spécifique à l’attention des propriétaires bailleurs souhaitant se prémunir contre le risque des loyers impayés. Si les conditions de fonctionnement sont strictes, le coût reste abordable au regard des pertes éventuelles. Comment fonctionne une GLI ? Comment y souscrire ? Comment choisir la meilleure assurance loyer impayé ? Nous répondons à toutes vos questions.

Devis d'Assurance Loyers ImpayésObtenez un devis gratuit de garantie loyers impayés en 5' auprès de notre partenaire.
Devis en ligne

Comparatif assurance loyer impayé

Devis d'Assurance Loyers ImpayésObtenez un devis gratuit de garantie loyers impayés en 5' auprès de notre partenaire.
Devis en ligne

  • Profils : tarifs pour un loyer de 900€ pour un T3 à Toulouse.
Comparatif des assurances loyer impayé
Assureur Garanties de la formule Prix (TTC) et informations
logo maif
  • Garantie de base* (30 mois de loyers garantis, dans la limite de 69 000 € par sinistre)
  • Autres garanties incluses : Détériorations immobilières locatives (6 fois le loyer mensuel, 8000 € maximum par sinistre), Recours suite aux loyers impayés et détériorations immobilières locatives (frais de procédure, frais d’expulsion du locataire, plafond illimité), Départ prématuré (remboursement des loyers impayés en cas de décès ou départ prématuré du locataire sans respecter les délais, plafond illimité jusqu’à reprise des lieux)
331,56 €/an*
logo April
  • Garantie de base * (3 ans de loyers garantis, dans la limite de 90 000 €)
  • Autres garanties incluses : Dégradations locatives (3500 € pour un bien meublé, 7700 € pour un bien non meublé), Frais de contentieux, Défense et recours.
305 €/an*
logo matmut
  • Garantie de base * (100 000 € maximum par sinistre, sans limites de durée pour les loyers inférieurs à 2 000 € CC, sinon 24 mois maximum)
  • Autres garanties incluses : Dégradations locatives immobilières (jusqu’à 8000 € par sinistre), Recours suite aux loyers impayés ou dégradations, Option Vacance locative (indemnisation jusqu’à l’entrée dans les lieux d’un nouveau locataire, période de 3 mois maximum)
Prix sur devis
logo Groupama

Amassur

  • Garantie de base * (2500 € par mois, sur 30 mois maximum)
  • Autres garanties incluses : Dégradations locatives immobilières (jusqu’à 10 000 €), Garantie départ prématuré, Protection juridique
Prix sur devis

logo insured pro

Formule Basic

  • Garantie de base * (durée illimité, 70 000 € maximum, loyer maximum assurable 3100 €)
209 €/an*

Formule Classic

  • Garantie de base * (durée illimité, 70 000 € maximum, loyer maximum assurable 3100 €)
  • Autres garanties incluses : Dégradations locatives immobilières (jusqu’à 10 000 € par sinistre)
249,80 €/an*

Formule Premium

  • Garantie de base * (durée illimité, 70 000 € maximum, loyer maximum assurable 3100 €)
  • Autres garanties incluses : Dégradations locatives immobilières (jusqu’à 10 000 € par sinistre), Protection juridique (20 000 €)
260 €/an*

Formule Plus

  • Garantie de base * (durée illimité, 90 000 € maximum, loyer maximum assurable 3100 €)
  • Autres garanties incluses : Dégradations locatives immobilières (jusqu’à 10 000 € par sinistre), Protection juridique (20 000 €)
362 €/an*

* Devis fait le 03/05/2019, selon conditions.

Comment trouver la meilleure assurance loyer impayé ?

L’assurance loyer impayé c’est la la garantie de percevoir ses revenus locatifs en cas de défaillance du locataire. La qualité d’une GLI dépend de plusieurs critères et des garanties présentes dans le contrat de l’assureur. Deux critères influent majoritairement sur le prix de l’assurance loyers impayés :

  • Les frais fixes des assureurs : ce sont les frais de dossier et autres frais retenus et fixés librement par les compagnies d’assurance ;
  • Le niveau de garantie : les options proposées font automatiquement augmenter le tarif de la prime.

Afin de trouver la meilleure assurance loyer impayé, il est également important de s'interroger et savoir si on souhaite être couvert en cas de dégradations immobilière ou de départ anticipé du locataire.

Si c’est le cas, sachez que ce sont des options qui sont systématiquement proposées par les assureurs, mais le tarif de votre prime va augmenter en conséquence. Souscrivez seulement aux garanties dont vous avez besoin et n’hésitez pas à comparer les prix en utilisant un comparateur d’assurance loyer impayé en ligne.

Qu'est-ce qu'une assurance loyer impayé ?

Les relations entre propriétaires et locataires sont souvent bonnes et permettent d’établir une relation de confiance permettant d’éviter les litiges. Pourtant, il arrive que des difficultés proviennent comme des impayés de loyer. Il existe différentes garanties permettant de se protéger de ce type de sinistre. c’est le cas de l’assurance loyers impayés.

De quoi s’agit-il ? Dans quels cas est-ce un vrai plus ? Comment la choisir ?

Qu’est-ce qu’une GLI ?

L’assurance ou garantie loyers impayés (GLI) est une couverture optionnelle qui protège le propriétaire d’un logement mis en location contre les impayés des locataires et les dégradations matérielles. Elle peut également prendre en charge un éventuel recours à la justice engagé contre le mauvais payeur ou proposer une indemnisation en cas de départ prématuré.

L'assurance loyer impayé sécurise ainsi les revenus du propriétaire bailleur issus de la location de son bien et le prémunit contre les éventuelles détériorations immobilières.

Elle ne doit pas être confondue avec :

  • La GRL (Garantie Risques Locatifs), qui n’est plus en vigueur depuis le 1er janvier 2016 ;
  • La GUL (Garantie Universelle des Loyers), un projet entrant dans le cadre de la loi Duflot-Alur qui devait être géré par l’état, abandonné au profit du dispositif Visale.

Le montant de la cotisation GLI peut être déduit des revenus fonciers du propriétaire lors de sa déclaration d’impôt sur le revenu.

Comment fonctionnent les contrats assurance loyer impayé ?

La GLI est un contrat passé entre un assureur privé et un propriétaire. Le montant de ses cotisations dépend du loyer du logement en location.

Elle peut être souscrite qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement, d’un parking ou d’un garage.

  • Adhésion individuelle : c’est le propriétaire bailleur qui se charge de l’ensemble des tâches : étude de dossier, relances à bonne date, suivi des sinistres et des indemnisations ;
  • Contrat de groupe : c’est l’administrateur de biens qui, dans le cadre de son mandat de gestion, assure l’ensemble des tâches et en prend la responsabilité.

Les contrats d’assurance loyers impayés ont tous un socle commun : ils remboursent les loyers impayés par le locataire. Nombre d’entre eux prévoient souvent également la prise en charge des frais juridiques générés par le contentieux. Par contre, sur le reste, ils peuvent être très différents sur plusieurs points :

  • Prise en compte ou non de la détérioration locative dans les garanties ;
  • Durée et plafond des indemnisations ;
  • Conditions de solvabilité des locataires à respecter.

Il est donc compliqué, mais nécessaire de comparer les différentes offres du point de vue de leur contenu afin d’être certains des garanties contenues dans votre contrat

    Les propriétaires bailleurs peuvent souscrire une GLI à condition que :

    Dans quels cas l’assurance loyers impayés est-elle vraiment utile ?

    Elle est très utile dans ces situations :

    • Les crédits à rembourser : les investissements réalisés dans le cadre de la préparation de sa retraite ou d’une défiscalisation sont, pour l’essentiel, réalisés à crédit. Il est donc essentiel, pour l’équilibre de l’opération, que les loyers soient sécurisés pour assurer le remboursement de la banque. Dans ce cas, l’assurance loyers impayés est quasiment une nécessité ;
    • Les compléments de revenus : lorsque le loyer représente une part des revenus qui est nécessaires au budget quotidien, l’assurance loyers impayés est également un impératif.

    Cependant, , l’assurance loyers impayés compte un délai de traitement avant l’indemnisation. Ces délais peuvent courir pendant trois à cinq mois, d’où l’intérêt de prévoir une trésorerie personnelle afin de faire face aux impayés en attendant d’être indemnisé.

    Comment choisir son assurance loyer impayé ?

    Sur internet l’offre est large et multiple et très facile d'accès. Il est très facile de succomber à l’assurance qui propose les tarifs les plus intéressants, cependant il est important de se poser différentes questions :

    • Le taux : le taux ne doit pas être le critère de choix unique : une différence de 0,5 % de taux sur un loyer de 800 € représente 4 € par mois, déductibles fiscalement ;
    • Les garanties : il faut se concentrer sur le cœur du contrat : combien de temps es loyers et charges sont garantis ? Pour quel montant maximum, et avec quelle franchise ?
    • Les garanties annexes, qui sont souvent imposées dans les contrats, ne sont ni aussi claires, ni aussi efficaces que la couverture des impayés de loyers. En particulier, l’assurance dégradations locative est génératrice de déceptions en cas de mise en jeu, car les conditions de mise en jeu et les délais imposés en restreignent significativement l’efficacité.

    Quels sont les éléments à demander au locataire ?

    Pour que l’assurance accepte d’assurer un logement contre les défauts de paiement de son occupant, celui-ci devra impérativement présenter ces justificatifs au propriétaire qui les transmettra à l’assureur :

    • La preuve de la solvabilité à l’aide des 3 derniers bulletins de salaire (qui doit être au moins 2,85 fois supérieur au montant du loyer);
    • Un contrat de travail prouvant la nature de l’embauche (CDI, CDD…) ;
    • Un RIB ;
    • Les 2 derniers avis d’imposition ;
    • Une pièce d’identité ;
    • Si le locataire touche les APL ou toute autre prestation de la CAF, une attestation.

    Ces pièces sont habituellement demandées lors de la constitution d’un dossier locatif par l’agence immobilière ou par le propriétaire.

    Si le locataire est étudiant ou apprenti, il devra fournir à la place des attestations de salaire une copie de sa carte d’étudiant et un engagement de caution d’une personne justifiant de sa solvabilité.

    Quels sont les risques à ne pas souscrire une GLI ?

    Le premier risque encouru à ne pas souscrire à une assurance loyers impayés est, bien entendu, le non-remboursement des loyers impayés. Cependant le propriétaire s’expose à d’autres risques. En cas de Détériorations Immobilières (DI), l’ensemble des frais de réparation et de nettoyage resteront à sa charge. Cela comprend :

    • Les dégradations et destructions commises par le locataire ;
    • Les frais d’état des lieux de sortie établis par un huissier ;
    • Les frais de nettoyage et d’entretien.

    Si le propriétaire choisit, de ne pas se protéger contre les frais de justice en ne souscrivant pas à une GLI comprenant une Protection juridique (PJ), resteront à sa charge :

    • Les frais de conseils juridiques nécessaires à une procédure à l’amiable ;
    • Les frais de procédure d’assistance d’un avocat nécessaire lors d’une procédure contentieuse ou juridique
    • Enfin, un logement inoccupé peut engendrer une forte perte financière (absence de loyer, dégradations…). Cette perte pécuniaire peut être prise en charge par l’assurance loyers impayés.

    Quelles sont les garanties d'une assurance loyer impayé ?

    Que couvre l’assurance loyers impayés ?

    Comme son nom l’indique habilement l’assurance loyers impayés couvre le propriétaire en cas d’impayés de loyer. Elle n’est pas immédiate et n’intervient qu’après 3 ou 4 mois de défaut de paiement, de manière rétroactive.

    L’assurance loyers impayés peut couvrir également les frais de procédure liés à l’expulsion du locataire si vous devez aller jusque-là, et plus globalement, elle peut aussi prendre en charge toute la partie contentieux liée aux loyers impayés.

    Tableau de garanties d'une assurance loyer impayé

      Éléments pris en charge Type de garantie Nos remarques
    Garantie des loyers impayés Charges taxes et loyers impayés. De base Attention aux modalités (franchise, plafond d'indemnisation, durée de validité et exclusions de garantie).
    Garantie frais de justice (protection juridique) Recouvrement d'honoraires d'avocats, experts et frais d'expulsions Optionnelle La garantie n'est parfois pas valable pour les frais engagés en procédure judiciaire contre l'assureur même.
    Garantie dégradations Dégâts causés dans le cadre de l'occupation du logement De base ou optionnelle selon les contrats Le champ d'application est limité à certaines dégradations spécifiques mentionnées dans les conditions du contrat.
    Garantie vacances locatives Perte du loyers en cas d'inoccupation du logement Optionnelle Très rare, chère et réservée aux contrats les plus performants.