Colocation étudiant : trouver un logement, type de bail, assurance

Contrat de bail colocationTéléchargez un modèle gratuit de contrat de bail en colocation, avec une clause de solidarité. Modèle actualisé 2022 - Loi Alur.
Je télécharge PDF

Particulièrement prisés des étudiants mais aussi des jeunes adultes, les contrats de bail en colocation offrent plusieurs avantages, dont le partage du loyer est assurément le plus important. Mais si ce type de bail présente des arguments, ceux-ci ne doivent pas faire oublier les contraintes qui peuvent peser sur ceux qui choisissent la colocation. Cet article revient sur ce type de bail, ses points forts et ses inconvénients, ainsi que les règles juridiques à connaître.


  1. Colocation étudiant : avantages et inconvénients
  2. Quel bail choisir en colocation étudiante ?
    1. Le bail unique et solidaire
    2. Le bail individuel
  3. Comment trouver une colocation étudiante ?
    1. Les sites de colocation
    2. Les groupes Facebook
  4. Comment fonctionnent les APL en colocation étudiante ?
  5. Qui paye l'assurance habitation en colocation étudiante ?

Colocation étudiant : avantages et inconvénients

Avant même de commencer à chercher un appartement à louer avec des gens que l'on connaît, ou de rejoindre une colocation existante, il convient d'avoir bien en tête les principaux avantages et inconvénients de cette option.

Avantages et inconvénients de la vie en colocation
✔️ Avantages ❌ Inconvénients
Réduire le montant du loyer. Dans la majorité des cas, la vie en colocation permet de payer un loyer moins élevé par m2 que pour un logement loué seul. En plus du loyer, cette formule permet également d'économiser sur les charges en les partageant. Le manque d'intimité. Le problème quand l'on partage son logement avec d'autres personnes, c'est que l'on est pas seul. En plus de manquer d'intimité, on ne connaît vraiment certaines personnes qu'en vivant avec, et le risque de se rendre compte que son coloc a un mode de vie, une attention aux tâches ménagères ou des horaires bien différents des siens existe.
Vivre dans un logement vivant. La colocation, qu'elle soit faite avec des personnes que l'on connaît ou non, est un excellent moyen d'éviter la solitude. Lorsque l'on s'installe dans une ville où l'on ne connaît personne, cela permet de rencontrer directement des gens qui y habitent, et donc de ne pas partir de rien. Le turnover. Même si l'on a des colocataires parfaits, qui ne sont pas concernés par le point précédent, rien n'empêche leur déménagement, et ils peuvent être remplacés par d'autres qui posent plus de problèmes (cela peut aussi être un avantage si la situation inverse se produit).
Se partager les corvées. Si une colocation se fait généralement dans un logement plus grand que dans un bail classique, et qui implique donc plus de ménage, vivre à plusieurs permet aussi de se partager les tâches ménagères. Le type de bail de colocation. Les parties suivantes entrent plus dans le détail sur le sujet, mais dans le cas d'un bail solidaire, il peut arriver que l'on doive rembourser les impayés ou les dégâts de ses colocataires.

Finalement la plupart des inconvénients à vivre en colocation peuvent être évités, puisqu'ils sont largement dépendants des personnes avec qui l'on partage le logement.

📉 ÉCONOMISEZ SUR VOS FACTURES : ÉLECTRICITÉ, GAZ, INTERNET, ASSURANCEComparez les offres et trouvez les meilleurs prix en quelques minutes avec Selectra :
📞 09 70 73 39 95

Service Selectra gratuit noté service noté 4,9/5 (4,9/5)

📉 ÉCONOMISEZ SUR VOS FACTURES : ÉLECTRICITÉ, GAZ, INTERNET, ASSURANCENotre plateforme téléphonique est actuellement fermée
  Télécharger la checklist déménagement

Quel bail choisir en colocation étudiante ?

Un contrat de bail de colocation étudiante peut prendre deux formes : le bail unique et solidaire, et le bail individuel. Ces deux options ont chacune leurs points forts et leurs points faibles et ce, que l'on se place du point de vue du bailleur ou des locataires.

Différences entre bail unique solidaire et bail individuel
Caractéristiques Bail unique solidaire Bail individuel
Règlement du loyer ✔️ En une fois, par tous les colocataires ❌ Individuel, chaque coloc n'est responsable que de sa part
Flexibilité ❌ Peu flexible, car le contrat est signé par plusieurs personnes, et cela peut notamment poser problème lors de de la restitution du dépôt de garantie ✔️ Très flexible, la procédure est plus ou moins la même que pour trouver un nouveau locataire dans un logement seul
Protection contre les impayés ✔️ Très bonne protection pour le propriétaire, car chacun des locataires est responsable de tous les autres ❌ Protection classique

Quelle que soit la formule choisie, les réglementations encadrant les baux de location traditionnels s'appliquent. Par exemple, la durée de préavis à laquelle sont soumis les locataires reste de 3 mois en cas de contrat de location non meublé et d'1 mois pour un contrat de location meublé.

Des modèles de bail de colocation actualisés aux normes 2022 (loi Alur) peuvent être téléchargés gratuitement, puis remplis directement en ligne ou imprimés.

Contrat de bail meublé pour colocation PDF  Contrat de bail non meublé pour colocation PDF

Le bail unique et solidaire en colocation étudiante

Le bail unique et solidaire en colocation étudiante consiste en un seul document, signé par le bailleur et tous les locataires. En voici les caractéristiques principales :

caractéristiques du bail unique en colocation
  • Appliqué à tous les colocataires du logement, ce contrat doit explicitement mentionner tous leurs noms, et ces derniers doivent tous le signer ;
  • Le loyer est payé en une seule fois au propriétaire par tous les colocataires ;
  • Le bail étant solidaire, chaque locataire est responsable du versement de l'intégralité du loyer. Cela signifie que si l'un d'entre eux ne verse pas sa part, le bailleur peut se retourner contre n'importe lequel des locataires pour lui exiger l'intégralité de la somme. Charge ensuite à celui-ci de récupérer son argent auprès de celui qui n'a pas payé ;
  • Le point précédent est également vrai pour les éventuelles cautions de chaque colocataire : chacun personne s'étant portée caution est responsable solidairement de tout impayé, même s'il n'est pas du fait de la personne pour laquelle il s'est porté garant ;
  • La majorité du temps, ce type de bail comprend une clause de relocation. Cette dernière implique que, si l'un des locataires quitte le logement mais pas les autres, il pourra être remplacé par un autre locataire, qui signera le contrat aux mêmes conditions que celui qui est parti ;
  • Dans le cas où l'un des colocataires quitte le logement avant les autres, il ne peut pas récupérer sa part du dépôt de garantie auprès du propriétaire puisqu'il s'agit d'une garantie solidaire. Il peut en revanche s'arranger avec celui qui le remplace ou avec ses ex-colocataires, en leur demandant la part qu'il a versée en entrant. S'il ne le fait pas, il devra attendre que le contrat de bail soit résilié par tous les colocataires pour toucher le dépôt de garantie.

Ce type de contrat est rassurant pour les propriétaires, puisque dans un tel cas, ils n'ont pas à réclamer le loyer à chaque locataire, chaque mois. La contrepartie de cette sécurité est qu'il peut être difficile de trouver des locataires dans ce cas de figure, car les colocataires engagent leur responsabilité pour les autres.

Le bail individuel en colocation étudiante

Le contrat de bail individuel pour une colocation étudiante est, comme son nom l'indique, individuel. Cela signifie que chaque colocataire signe son contrat de bail avec le propriétaire, et n'est donc pas responsable solidairement des autres. Concrètement, ce type de contrat est donc très similaire à un bail de location traditionnel. Un tel document répond généralement aux caractéristiques suivantes :

caractéristiques du bail individuel en colocation
  • Individuel, ce contrat mentionne le nom du colocataire à qui il s'applique et le propriétaire, ainsi que leur signature et le fait qu'il s'agisse d'une colocation, mais ne précise le nom ni le besoin de l'accord des autres colocataires ;
  • Chaque colocataire est uniquement responsable de sa part du loyer. Si l'un d'entre eux s'y défausse, cela ne pourra pas être imputé aux autres ;
  • La même chose peut être dite de la caution de chaque colocataire, s'ils en ont une : elle n'est responsable que des impayés de celui pour lequel elle se porte garant ;
  • Si l'un des habitants de la colocation la quitte mais pas les autres, il pourra récupérer sa part du dépôt de garantie dans un délai traditionnel. Un état des lieux doit être réalisé à l'arrivée et au départ de chaque colocataire. Dans le cas où le propriétaire remarque à cette occasion des dégâts sur le bien, leur remboursement sera payé par le dépôt de garantie de chaque locataire présent à ce moment, sauf s'il est prouvé que les dégradations ne sont le fait que de l'un d'entre eux.

Le bail individuel en colocation présente, pour le propriétaire, l'avantage d'être flexible, rendant bien plus simple la recherche de nouveaux colocataires si l'un d'eux quitte le logement. En revanche, cela peut demander plus de gestion dans le cas locative où certains d'entre eux auraient des impayés de loyers.

Comment trouver une colocation étudiante ?

Il peut être ardu, par exemple si l'on arrive dans une ville que l'on ne connaît pas ou si l'on ne connaît personne dans la même situation que soi, de trouver une offre de colocation étudiante. Heureusement, il existe des solutions parmi lesquelles de nombreux sites de colocation pour étudiants, proposant généralement de telles annonces pour tous les besoins et tous les budgets.

Les sites de colocation entre étudiants

Dans le cas d'une recherche de colocation, comme pour toute recherche de logement, la solution la plus simple est souvent de se rendre sur Internet et d'y taper sa demande. Pour gagner du temps, voici cependant quelques sites qui proposent de nombreuses annonces de colocation pour étudiants :

sites pour trouver des annonces de colocation
  • Lokaviz ;
  • La Carte Des Colocs ;
  • Whoomies ;
  • Immojeune ;
  • Appartager.

Les sites contenus dans cette liste, non exhaustive, permettent de trouver une colocation pour une personne ou plusieurs qui souhaitent partager un logement, mais peut également être utile dans l'autre sens, si une colocation manque d'habitants.

📦 DÉMÉNAGEMENT : ÉLECTRICITÉ, GAZ, EAU, BOX INTERNET, ASSURANCE HABITATIONTransférez et souscrivez tous vos contrats à votre nouvelle adresse en une seule fois :
📞 09 70 73 39 95

Service Selectra gratuit noté service noté 4,9/5 (4,9/5)

📦 DÉMÉNAGEMENT : ÉLECTRICITÉ, GAZ, EAU, BOX INTERNET, ASSURANCE HABITATIONNotre plateforme téléphonique est actuellement fermée
  Télécharger la checklist déménagement

Les groupes Facebook pour trouver une colocation

Par ailleurs, il existe dans la plupart des villes françaises des groupes Facebook de colocation dans lesquels les gens peuvent poster leur recherche de logement ou, à l'inverse, leurs annonces. Voici une liste de tels groupes, mais il est possible d'en trouver encore de nombreux autres.

Comment fonctionnent les APL en colocation étudiante ?

Si l'APL (Aide Personnalisée au Logement) n'est pas réservée aux étudiants, ceux-ci peuvent cependant tout de même y prétendre. Un bail étudiant, même en colocation, n'est pas un obstacle, puisqu'il permet de percevoir plusieurs aides pour étudiants, dont celle-ci.

Pour obtenir les APL, les conditions obligatoires sont les mêmes que les non étudiants :

  • Le logement pour lequel est attribué l'aide doit être la résidence principale du colocataire qui la demande ;
  • Le logement doit être conventionné ;
  • Il doit s'agir d'un logement décent.

La CAF a créé un outil gratuit et simple d'utilisation qui permet d'effectuer une simulation pour savoir si l'on est éligible aux APL. Ce simulateur n'a cependant qu'une valeur indicative, certes assez précise, mais qui ne constitue pas une garantie que les APL seront bien attribuées.

Faire une simulation d'aide au logement

Bien penser à faire une demande d'APL Attention, même si un étudiant a théoriquement le droit à l'APL, il doit en faire la demande et attendre que celle-ci soit traitée pour pouvoir la toucher. Par ailleurs, même dans le cas d'un bail unique solidaire, chaque colocataire doit faire sa propre demande pour pouvoir toucher cette aide.

Qui paye l'assurance habitation en colocation étudiante ?

Une colocation, comme pour tout logement mis en location, doit être couverte par une assurance habitation. En ce qui concerne le partage du paiement de l'assurance habitation, il existe plusieurs moyens de procéder :

  • Le propriétaire contracte lui-même l'assurance habitation pour son logement, et en répartit le coût entre les locataires qui paieront chaque mois leur part en même temps que le loyer ;
  • L'assurance est prise collectivement par les colocataires, qui s'en partagent la facture, et se transfèrent le contrat dans le cas où l'un d'entre eux est remplacé ;
  • L'assurance est prise individuellement par chaque colocataire.
Actualisé le