APL colocation 2024 : faire sa demande d'allocation logement

Actualisé le
min de lecture

🎓 DÉMÉNAGEMENT ÉTUDIANT : ÉLECTRICITÉ, GAZ, BOX INTERNET, ASSURANCE HABITATIONSouscrivez tous vos contrats en un seul appel et profitez des meilleures offres pour Ă©conomiser :
📞 09 70 73 39 95

Service Selectra gratuit notĂ© service notĂ© 4,8/5 (4,8/5)

🎓 DÉMÉNAGEMENT ÉTUDIANT : ÉLECTRICITÉ, GAZ, BOX INTERNET, ASSURANCE HABITATIONNNotre plateforme tĂ©lĂ©phonique est actuellement fermĂ©e
  TĂ©lĂ©charger la checklist dĂ©mĂ©nagement

APL colocation 2023 : faire sa demande d'allocation logement

L'aide personnalisée au logement (APL) versée par la Caisse d'allocations familiales (CAF) est une aide sociale qui permet aux ménages de réduire la part du loyer sur leurs revenus. Il est possible d'en bénéficier en colocation, selon certains critÚres personnels et résidentiels. La demande d'APL est à inscrire sur la check-list déménagement des démarches à ne pas manquer. Comment savoir si l'on est éligible aux APL ? Quels sont les critÚres en colocation ? Toutes les réponses à vos questions sur les APL et la colocation se trouvent dans cet article.

Comment avoir les APL en colocation ?


Depuis la réforme des APL du 1er janvier 2021, les ressources de chaque foyer sont calculées en fonction des revenus des 12 derniers mois, et non plus de l'année N-2. Cela permet d'adapter les aides au logement à l'évolution des ressources des locataires et à leurs besoins financiers.

Il est tout Ă  fait possible d'effectuer une demande d'APL en colocation. Les mĂȘmes critĂšres s'appliquent que pour un locataire vivant seul. Si toutes les conditions pour toucher les APL en colocation sont remplies, le montant des APL dĂ©pend ensuite des ressources et de la composition du foyer de chaque demandeur, ainsi que de la zone gĂ©ographique du logement.

Les conditions d'éligibilité aux APL

1ïžâƒŁ CritĂšres du logement

Il est tout d'abord nécessaire que le logement respecte certains critÚres pour que ses occupants puissent bénéficier des APL :

  • Logement conventionnĂ© APL ;
  • RĂ©sidence principale des demandeurs ;
  • Logement dĂ©cent et conforme aux normes de sĂ©curitĂ© et de santĂ© ;
  • Superficie minimum de 16m2 pour 2 personnes (+ 9m2 par personne supplĂ©mentaire) ;

2ïžâƒŁ CritĂšres des colocataires

Les colocataires doivent Ă©galement remplir certaines conditions pour ĂȘtre Ă©ligibles aux APL :

  • Être de nationalitĂ© française ou justifier d'une situation rĂ©guliĂšre ;
  • Être prĂ©sent sur le contrat de bail (individuel ou unique) ;
  • Pas de lien de parentĂ© entre locataire et propriĂ©taire ;
  • Ne pas ĂȘtre rattachĂ© Ă  un foyer fiscal sujet Ă  l'ImpĂŽt sur la Fortune ImmobiliĂšre.

Qui touche les APL de la CAF en colocation ?

Colocation avec bail individuel

bénéficiaire des apl en colocation

Les colocataires peuvent chacun signer un bail individuel. Cela signifie que le propriétaire établit un contrat individuel avec chaque personne habitant dans le logement. Ainsi, chaque locataire :

Chaque colocataire effectue sa demande d'APL de maniÚre indépendante en indiquant le montant du loyer inscrit sur son bail. Le fait qu'il s'agisse d'une colocation ne change rien car les APL sont calculées en fonction des ressources personnelles du locataire et du prix du loyer.

APL pour Ă©tudiant en colocation La colocation concerne beaucoup d'Ă©tudiants ayant moins de 20 ans. Jusqu'Ă  cet Ăąge, les jeunes peuvent encore ĂȘtre inscrits Ă  la charge du foyer de leurs parents et donc rentrer dans le calcul des allocations familiales. Une colocation est tout Ă  fait compatible avec une aide de tye APL Ă©tudiant.
Cependant, un Ă©tudiant qui touche les APL ne peut plus ĂȘtre comptĂ© comme Ă  charge. Il convient donc de choisir entre bĂ©nĂ©ficier des APL ou des allocations familiales. AprĂšs 20 ans, l'Ă©tudiant reste bien entendu Ă©ligible aux APL comme tout autre locataire, en fonction de ses revenus.

Colocation avec bail unique

colocation en famille

Les colocataires peuvent Ă©galement signer un bail unique. Ainsi, les noms de tous les colocataires apparaissent sur le mĂȘme bail de colocation. Ce cas diffĂšre grandement du bail individuel et implique une forte solidaritĂ© entre les colocataires :

  • Ils partagent le mĂȘme contrat de location ;
  • Le loyer est commun et les colocataires doivent s'arrager entre eux pour le verser ;
  • En cas de loyer impayĂ©, chacun peut ĂȘtre tenu responsable et obligĂ© de payer ;
  • Sans clause de relocation qui permet de remplacer un locataire ayant donnĂ© son prĂ©avis, ce dernier doit continuer Ă  payer le loyer s'il n'a pas trouvĂ© de remplaçant ;
  • La caution de chaque locataire est aussi solidaire des dettes des autres colocataires.

MĂȘme en cas de bail unique, chaque colocataire effectue son propre dossier d'APL auprĂšs de la CAF. Lors de la demande, il est nĂ©cessaire d'indiquer le nombre de colocataires dans le logement, puisque la CAF prend en compte le loyer global et le divise par le nombre d'occupants pour dĂ©terminer la quote-part de loyer de chacun.

Il est Ă©galement important de dĂ©clarer Ă  la CAF la colocation, dans le sens oĂč chaque dĂ©part et arrivĂ©e de colocataires doivent ĂȘtre transmis pour que l'aide au logement puisse ĂȘtre rĂ©Ă©valuĂ©e.

📉 ÉCONOMISEZ SUR VOS FACTURES : ÉLECTRICITÉ, GAZ, INTERNET, ASSURANCEComparez les offres et trouvez les meilleurs prix en quelques minutes avec Selectra :
📞 09 70 73 39 95

Service Selectra gratuit notĂ© service notĂ© 4,8/5 (4,8/5)

📉 ÉCONOMISEZ SUR VOS FACTURES : ÉLECTRICITÉ, GAZ, INTERNET, ASSURANCENotre plateforme tĂ©lĂ©phonique est actuellement fermĂ©e
  TĂ©lĂ©charger la checklist dĂ©mĂ©nagement

Bénéficier des APL en couple

Lorsqu'un logement est habité par plusieurs personnes en situation de couple ou de concubinage, il ne s'agit plus d'une colocation mais d'une cohabitation. Vivre en couple mais se déclarer en colocation revient à faire une fausse déclaration. Cela peut donner lieu à des poursuites pour fraude aux aides sociales.

Les locataires vivant en couple doivent remplir une demande commune d'APL, en indiquant leurs revenus cumulĂ©s. Les personnes en couple sont considĂ©rĂ©es comme faisant partie du mĂȘme foyer, et le calcul du montant des APL se fait toujours sur les ressources du foyer et non de chaque personne.

Colocation avec un parent

colocation en famille

Il n'est ici pas question d'un hébergement à titre gratuit par un membre de la famille (donnant lieu à une attestation d'hébergement), mais bien d'une colocation entre personnes ayant des liens de parenté. Cela peut par exemple prendre la forme d'une colocation entre mÚre et fille ou d'une colocation entre frÚre et soeur.

Une colocation entre membres d'une mĂȘme famille est tout Ă  fait possible et donne lieu Ă  l'ouverture de droits aux APL, tant qu'il s'agit bien d'une location et non pas de la propriĂ©tĂ© d'une des personnes concernĂ©es. Les colocataires sont, comme dans le reste des cas, potentiellement Ă©ligibles aux APL sous conditions de revenus. Ils doivent effectuer des demandes d'APL sĂ©parĂ©es.

Comment remplir une demande d'APL en colocation ?

Demande d'APL en ligne

La création d'un dossier de demande d'APL s'effectue désormais en ligne sur le site de la CAF ou directement via ce lien. Le formulaire est composé de plusieurs étapes durant lesquelles il faut renseigner des informations sur sa situation personnelle et sur le logement.

dossier de demande apl
Formulaire de dossier d'APL sur le site de la CAF

Formulaires de demande d'APL 2021 à imprimer Il reste néanmoins possible d'imprimer le dossier de demande d'APL avant de l'adresser à la CAF, par courrier ou en agence. Il faut ainsi que le locataire remplisse le formulaire Cerfa n°10840*07 de demande d'aide au logement et le Cerfa n°11423*06 de déclaration de situation.
Le bailleur doit quant à lui remplir le Cerfa n°10842*07 d'attestation de loyer.

Quels papiers envoyer pour une demande d'APL ?

Pour finaliser une demande et vérifier que les critÚres d'éligibilité aux APL sont remplis, il est nécessaire de joindre des justificatifs qui peuvent varier selon la situation du demandeur. Un étudiant devra notamment justifier de sa situation étudiante et d'un éventuel job étudiant. Cependant, il y a certains documents obligatoires pour tous les locataires :

  1. PiÚce d'identité ;
  2. Relevé d'identité bancaire (RIB) ;
  3. Ressources des 12 derniers mois ;
  4. Bail de colocation (individuel ou unique) ;
  5. Numéro de SIRET du bailleur s'il s'agit d'une agence, régie, etc.

Comment calculer le montant de l'APL en colocation ?

Effectuer une simulation des APL en colocation

Avant de crĂ©er un dossier et de prendre le temps de remplir toutes les informations, il est conseillĂ© d'effectuer une simulation de demande d'APL. Cela permet de savoir en 5 minutes si vous ĂȘtes Ă©ligible aux APL et s'il est donc nĂ©cessaire d'effectuer une demande. La simulation se fait directement sur le site de la CAF, via ce lien.

simulation de demande apl
Simulation de demande d'APL sur le site de la CAF

Plafond maximum des APL

Le montant des APL varie en fonction des ressources du foyer, de sa composition, et du lieu oĂč est situĂ© le logement. Il est possible de vĂ©rifier la zone dans laquelle vous habitez via ce lien. NĂ©anmoins, il existe un versement mensuel maximum que les APL ne peuvent dĂ©passer, peu importe le prix du loyer.

Montant plafond des APL 2024
Zone Personne seule Couple sans personne à charge Personne seule ou couple ayant une personne à charge Par personne à charge supplémentaire
1 et 1 bis 298,07 € 359,49 € 406,30 € + 58,95 €
2 259,78 € 317,97 € 357,80 € + 52,08 €
3 243,48 € 295,15 € 330,94 € + 47,43 €

Montants applicables au 1er octobre 2021
Source : Legifrance

F.A.Q.

🔎 Qu'est-ce que la rĂ©forme des APL ?

Voici une vidéo réalisée par la CAF qui explique plus en détail la réforme 2021 des APL.

 

✏ Comment reprendre une demande d'APL en cours ?

Il est possible de commencer une demande d'APL et de sauvegarder son dossier pour le reprendre plus tard. Pour cela, il existe un bouton "Continuer plus tard" en bas du formulaire, accessible à tout moment. Un numéro de sauvegarde vous est ensuite communiqué par mail ou par sms. Ce dernier est valable 1 mois. Pour reprendre votre dossier, il faut retourner sur la page de demande d'APL et cliquer sur "Reprendre la demande en cours".

💰 Peut-on cumuler d'autres aides avec les APL ?

Les APL peuvent ĂȘtre cumulĂ©es avec d'autres allocations, notamment des aides au dĂ©mĂ©nagement. Les jeunes sont particuliĂšrement concernĂ©s par l'aide Mobili-Jeune. Il existe Ă©galement l'aide Mobili-Pass pour faciliter la mobilitĂ© professionnelle ou encore l'avance Loca-Pass pour financer une partie du dĂ©pĂŽt de garantie lors de la signature d'un contrat de bail.

📅 A quelle date sont versĂ©es les APL ?

Le dĂ©lai de traitement d'un dossier d'APL peut prendre jusqu'Ă  deux mois. Le premier versement concerne le mois suivant celui oĂč vous avez dĂ©posĂ© votre demande. Ainsi, si vous avez effectuĂ© votre demande en janvier, le premier mois versĂ© concernera le loyer de fĂ©vrier. Ensuite, les APL sont versĂ©es tous les 5 du mois.

⏳ Les APL peuvent-elles ĂȘtre rĂ©troactives ?

Le versement des APL n'est pas rétroactif. La date de dépÎt du dossier est celle retenue comme début d'éligibilité aux APL, et non la date de déménagement ou d'état des lieux. Il est donc conseillé de faire sa demande d'APL dÚs l'arrivée dans le logement pour que le dossier soit traité au plus vite.

📑 Peut-on demander les APL en sous-location ?

La sous-location est de plus en plus encadrée. Le propriétaire peut donner son accord pour que le locataire sous-loue le logement en gardant le contrat de location à son nom. Cependant, puisqu'il est nécessaire d'avoir son nom sur le bail pour toucher les APL, le sous-locataire n'y est pas éligible.

Un cas fait exception, celui du Contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire introduit par la loi Elan en 2018 (article L822-4 du Code de la construction et de l'habitat). Les locataires agés de plus de 60 ans peuvent sous-louer une partie de leur logement à des jeunes de moins de 30 ans. Dans ce cas particulier, le locataire et le sous-locataire peuvent tous les deux bénéficier des APL.