Diagnostic de performance énergétique (DPE) pour la location

Modèle de contrat de bailTéléchargez un modèle gratuit de contrat de bail au format PDF. Modèle actualisé 2020 - Loi Alur.
Je télécharge PDF

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet d’estimer la consommation énergétique d’un logement. Il est obligatoire pour tous les locaux loués à usage d’habitation (location vide ou meublée) et d’activité professionnelle (bail commercial ou professionnel) et doit être intégré au dossier de diagnostic technique immobilier.


💡 Qu’est-ce que le DPE ?

dpe location

Lorsqu’un locataire loue un bien immobilier, le bailleur est dans l’obligation de fournir un dossier de diagnostic technique (DDT), dont le DPE fait partie.

Définition du DPE 

Le DPE est un diagnostic obligatoire qui permet d’estimer la consommation d’énergie d’un logement dans le cadre d’une utilisation normale. Concrètement, il permet aux locataires de prévoir les consommations futures en électricité et en gaz.

La forme du DPE varie en fonction de l’usage du bien immobilier :

  • Pour les baux meublés et pour les locations non meublées à usage d’habitation : le DPE contient une estimation en euros et un étiquetage de A (vert) à G (rouge)
  • Pour les baux commerciaux et baux professionnels : le DPE contient une estimation en euros et un étiquetage de A (vert) à J (noir)

La loi Elan prévoit aussi que les logements disposant d’une consommation d’énergie supérieure ou égale à 331 kWh par mètre carré et par an doivent réaliser un audit énergétique en parallèle du DPE.

diagnostic de performance énergétique
Exemple d'un DPE vierge
  • Comment lire le DPE ?
  • l’étiquetage A indiquant la très bonne performance énergétique du logement
  • l’étiquetage G (ou J pour les locaux à usage professionnel) indiquant la mauvaise performance énergétique du logement ou mauvaise isolation thermique

Éléments obligatoires du DPE en location

Pour être reconnu comme tel d’un point de vue légal, le DPE doit obligatoirement contenir les informations suivantes :

  • description des spécificités du bien immobilier et des équipements qui le composent
  • indication de la quantité annuelle d’énergie estimée pour chaque catégorie d’équipements
  • estimation des dépenses annuelles liées à la consommation énergétique de chacune des catégories d’équipements
  • indication des émissions de gaz à effet de serre en lien avec la quantité annuelle de consommation énergétique
  • indication de la consommation d’énergie renouvelable
  • étiquetage énergie et étiquetage climat

Le DPE doit également inclure des recommandations permettant une meilleure maîtrise des consommations d’énergie.

Depuis quand le DPE est-il obligatoire pour la location ?

Le DPE est aujourd’hui purement informatif et ne peut pas mettre à défaut le bailleur en cas d’erreur ou d’informations erronées. Néanmoins depuis la loi Elan, le caractère informatif du DPE est supprimé : les informations contenues dans ce dernier sont donc opposables au bailleur dès le 1er janvier 2021.

Pour quels types de logement ?

dpe location

Le diagnostic technique de performance énergétique est obligatoire pour l’ensemble des locaux, situés en France métropolitaine et destinés à consommer de l’énergie :

  • les locations meublées
  • les biens immobiliers vides
  • les baux commerciaux
  • les baux commerciaux dérogatoires
  • les baux professionnels

Le DPE n’est pas obligatoire pour les locations saisonnières du moment où le logement n’est pas occupé plus de 4 mois dans l’année. De même, depuis le décret n°2006-1147, les lieux de cultes, monuments historiques, bâtiments agricoles ou constructions provisoires ne sont pas concernés par ce diagnostic.

Enfin, dans le cadre de la reconduction tacite d’un contrat de location, il n’est pas demandé au bailleur de fournir, à nouveau, le DPE au locataire.

Bon à savoir : ne sont concernés que les logements situés en France métropolitaine, le DPE n'est pas obligatoire dans les DOM-TOM. Chaque département et territoire est responsable d'instaurer un DPE spécifique : c'est par exemple le cas de la Guadeloupe avec le DPEG.

  • Quand faire un diagnostic de performance énergétique ?
  • Lors de la signature du bail, le DPE doit être transmis au locataire
  • Depuis juillet 2010, le DPE doit être accessible à tous les candidats locataires
  • Depuis janvier 2011, l’étiquetage du logement en lien avec sa performance énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre doit être présent sur l’ensemble des annonces immobilières

📐 Comment réaliser un DPE ?

Pour faire réaliser un DPE, les bailleurs doivent obligatoirement prendre contact avec un professionnel certifié et totalement indépendant. Il est possible de trouver facilement ces derniers en consultant l’annuaire présent sur le site du ministère de l’écologie.

Le professionnel réalisant le DPE doit ensuite transmettre les résultats à l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dans l’objectif de réaliser des études.

Tout diagnostiqueur ne transmettant pas les résultats du DPE à l’Ademe s'expose à une amende de 1 500€ (amende de 5ème classe).

💰 Prix du DPE

Le coût de réalisation du DPE pour une location doit être assumé par le bailleur et peut varier suivant :

  • la surface de l’habitation
  • la zone géographique dans laquelle se trouve le logement
  • le professionnel contracté

Il est considéré que le prix moyen d’un DPE oscille entre 90€ et 140€ selon la surface du logement et la zone géographique.

Prix moyen DPE en fonction du type d’habitation et de la surface du logement - 2020
Type de logement Nombre de pièces Prix moyen du DPE
Studio 1 pièce 95€
Appartement 2 pièces 120€
Appartement 4 pièces 130€
Maison 3 pièces 130€
Maison 5 pièces 135€

Les bailleurs peuvent déduire le coût de réalisation du DPE de leurs revenus locatifs en optant pour le régime réel d’imposition.

⏱ Durée de validité DPE

Une fois réalisé par un diagnostiqueur certifié, le DPE dispose d’une durée de validité de 10 ans. Les propriétaires bailleurs sont donc dans l’obligation de présenter aux locataires un DPE datant de moins de 10 ans.

📝 Location sans DPE : recours et risques pour le bailleur

dpe location

Le DPE est un élément obligatoire à transmettre non seulement au locataire lors de la signature du bail mais également à rendre accessible à l’ensemble des candidats locataires. De même, les bailleurs sont obligés d’indiquer l’étiquetage de performance énergétique et de consommation de gaz à effet de serre dans les annonces immobilières.

Ainsi, si un bailleur décide de ne pas transmettre ce DPE ou s’il donne de fausses informations en lien avec ce dernier dans l’annonce de location, il peut voir sa responsabilité engagée.

En effet, un locataire rencontrant un litige au sujet du DPE peut saisir le tribunal et obtenir :

  • l’annulation du contrat de location
  • une révision du contrat de bail telle qu’une réduction du loyer

En parallèle, les locataires peuvent également se rapprocher du service des fraudes de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Si la DGCCRF est saisie, elle peut sanctionner le bailleur avec :

  • une peine pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement
  • une amende pouvant atteindre 300 000€
Actualisé le